« Orphée des Ardennes » (1897)

Manuscrit autographe, à l’encre noire, du poème « Orphée des Ardennes » daté de l’année 1897, texte sans doute écrit quelques mois après le retour du poète de son exil volontaire en Belgique et dans les Ardennes luxembourgeoises (mars 1895 – septembre 1896). Le poème demeura, à notre connaissance, inédit jusqu’à sa publication dans le n° 4 de la revue de Marcel Castay, Le Pont Mirabeau (avril 1939). A l’exception d’une évidente coquille (« ruisselants » au lieu de « ruisselant ») dans le deuxième vers du premier tercet, et l’oubli du trait d’union entre les deux premières parties du nom du poète, le texte publié ne présente pas de variantes par rapport au manuscrit. Le poème sera reproduit dans Poésie présente (n° 2, juillet-septembre 1971, p. 29) puis recueilli dans Idéoréalités (1895-1914) – Vers et Prose, édition établie par Alistair Whyte et Jacques Goorma (Mortemart, Rougerie, 1987, p. 54).

Le manuscrit présenté ici est probablement une copie tardive destinée aux archives personnelles du poète, ce que pourrait laisser entendre l’annotation latine déposée par Saint-Pol-Roux dans le coin inférieur gauche de la page : « Mihi ». Manuscrit d’une page (21 x 27 cm).

« Orphée des Ardennes » (1897) – Coll. Mikaël Lugan

[Pour lire une transcription du poème]

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search