à Lucien Muhlfeld (5 juin 1895)

Carte de visite autographe signée à Lucien Muhlfeld (1870-1902), secrétaire de rédaction de La Revue blanche, adressée du “42 avenue des Villas” à Bruxelles, et jointe à une lettre de Saint-Pol-Roux à Robert de Souza datée du 5 juin 1895. 2 pages (11 x 7,2 cm).

Carte à Lucien Muhlfeld [r°] – Coll. Mikaël Lugan

Exilé volontaire en Belgique depuis le mois de mars, le poète répond à une requête de Robert de Souza (1864-1946) lui demandant ses livres afin d’étayer un article qu’il souhaitait lui consacrer dans le Gil Blas. De Souza y avait en effet commencé depuis le 25 mai une série d’études dédiées à “l’avant-garde littéraire”. Si les articles sur Verhaeren, Jules Renard, Vielé-Griffin, Jules Bois, Paul Adam, Verlaine et Rimbaud parurent – le chroniqueur fut-il contraint d’interrompre sa série qui ne passa pas l’été 1895 ? -, aucune étude sur Saint-Pol-Roux n’y fut publiée. Le Magnifique, s’excusant du nombre restreint de ses publications, avait joint à sa lettre du 5 juin à Robert de Souza une carte à destination d’Alfred Vallette afin qu’il pût se procurer les trois volumes de 1893, et une autre carte à destination de Lucien Muhlfeld afin qu’il pût obtenir les trois livraisons de La Revue blanche (mai, juin et août 1894) où parut Le Fumier. C’est cette dernière que nous reproduisons ici.

Carte à Lucien Muhlfeld [v°] – Coll. Mikaël Lugan

SAINT-POL-ROUX

Vous m’obligeriez infiniment, mon cher Lucien Muhlfeld, de vouloir bien remettre à M. Robert de Souza les trois numéros de la Revue blanche où parurent les fresques symphoniques du Fumier. Avec mes remercîments mes cordialités

Sprx

42 Avenue des Villas (Bruxelles)