Le jury du prix du Goéland 1939

Photographie de groupe prise dans les salons du restaurant Gadby de Rennes, le jeudi 21 décembre 1939, lors de la délibération du jury décernant le troisième prix du Goéland (13,2 x 9,1 cm). Tirage original.

De gauche à droite : Yves Nat, Théophile Briant, Germaine Beaumont et Saint-Pol-Roux – Coll. Mikaël Lugan

Malgré la qualité médiocre de la photographie, on parvient à identifier, de gauche à droite : le pianiste Yves Nat (1890-1956), Théophile Briant (1891-1956), poète et directeur du Goéland à l’initiative du prix, l’écrivain Germaine Beaumont (1890-1983), et Saint-Pol-Roux. Paul Desgrées-du-Loû, présent lors de la délibération, n’apparaît pas sur la photographie. Doit-on en déduire qu’il tenait l’appareil ? Les autres membres du jury : Léon Bocquet, Georges-Louis Garnier, Jacques Dyssord, René Martineau avaient voté lors de la réunion préparatoire de Paris ou par correspondance ; Patrice de La Tour du Pin, fait prisonnier le 17 octobre par les Allemands, n’avait pu prendre part au vote. Le jury avait invité pour l’occasion les écrivains bretons Florian Le Roy et Pierre Cressard, ainsi que le libraire Courville, qui purent également faire office de photographes.

C’est André Chardine (1902-1971) qui remporta, au deuxième tour, le prix de poésie du Goéland 1939 pour le manuscrit de Murmure des morts. Alain Borne et Robert Delahaye se partagèrent le prix du meilleur poème pour « Image » et « Uriel ».

Pour plus d’informations sur Le Goéland de Théophile Briant et son prix, on consultera avec profit le site de l’Association des Amis de la Tour du Vent.