Bulletin des Amis de Saint-Pol-Roux n° 11-12

Avec Raphaëlo le pèlerin la Société des Amis de Saint-Pol-Roux poursuit la publication des textes inédits ou méconnus du poète. S’il ne s’agit pas là d’œuvres majeures – ces dernières étant déjà toutes accessibles chez l’éditeur Rougerie – chacune d’entre elles présente l’intérêt inestimable, pour qui considère Saint-Pol-Roux comme l’un des grands auteurs de la seconde moitié du XIXe siècle et de la première moitié du XXe, de dévoiler une étape de son évolution littéraire. Et, dans le processus qui mènera l’écrivain à affirmer une des expressions poétiques les plus singulières de son temps, Raphaëlo le pèlerin occupe une place essentielle : la première.

Un écrivain oublie-t-il jamais sa première œuvre ? L’édition de Raphaëlo portait sur sa couverture, comme nom d’auteur, Saint-Paul de Roux. C’était à une particule près le pseudonyme que le poète, abandonnant définitivement son nom de baptême, se choisirait pour signer Sabalkazin et Bouc émissaire. C’était à une correction orthographique près, déjà, sa signature définitive. L’avait-il élu, ce nom, parce qu’il arborait dans ses trois initiales les consonnes qui rythment celui de Shakespeare dont l’œuvre a si notablement nourri l’écriture de Raphaëlo le pèlerin ? Puis n’est-il pas déjà là le poète idéoréaliste, à peine esquissé sans doute dans la pièce mais affiché en lettres capitales par son titre, ce pèlerin dont Saint-Pol-Roux fera un double poétique et le protagoniste des Reposoirs de la procession ?

Juvenilia : le drame qu’on va lire en a toutes les maladresses et tous les charmes. Œuvre de la quinzième année, Raphaëlo le pèlerin est néanmoins autre chose qu’un simple divertissement donné pour le seul plaisir des ouvriers de Saint-Henri ou des élèves de Notre-Dame des Minimes ; il est le produit du théâtre de son temps dont le précoce auteur, mêlant les répertoires du mélodrame, du drame romantique et de l’opéra, fait une étonnante synthèse ; il est, surtout, le premier mouvement d’une marche engageant le poète adolescent sur « le blasphème des rouliers » dans un pèlerinage qui ne s’interrompra que soixante ans plus tard.

Revue de presseRaphaëlo le pèlerin, pièce de jeunesse inédite de Saint-Pol-Roux (Victor de Sepausy, Actualitté, 2 novembre 2020)

Bon de commande


Buy Now Button

Bulletin des Amis de Saint-Pol-Roux, n° 11-12 – Raphaëlo le pèlerin (drame en trois actes précédés d’un prologue en deux tableaux), édition présentée & annotée par Ana Orozco, octobre 2020. Tirage à 100 exemplaires. 166 pages. 17 €. ISBN : 979-10-95498-05-6. Renseignements et commande auprès de l’association (harcoland@gmail.com).

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search