Sélection d’articles consacrés à Saint-Pol-Roux et à son œuvre

 

1887

  • Philip, “Une première à Saint-Henry” [compte rendu de la représentation de Sabalkazin], Le Petit Marseillais, 20e année, n° 7164, mercredi 28 décembre 1887, p. 2.
  • L. P., “Première de Sabalkazin“, Le Petit Provençal, 12e année, n° 4019, mercredi 28 décembre 1887, p. 3.

1889

  • Louis-Pilate de Brinn’Gaubast, “Les Livres : Le Bouc émissaire“, La Pléiade (nlle série), n° 5, octobre-novembre 1889, p. 129-130.

1890

  • Georges Brandimbourg, “Les Littéraires” [un assez long paragraphe sur Saint-Pol-Roux], Le Courrier français, 7e année, n° 41, 12 octobre 1890, p. 8.

1891

  • Anatole France, “Les jeunes poètes” [une des notices consacrées à Saint-Pol-Roux], Le Temps, 31e année, n° 11078, mercredi 16 septembre 1891, p. 3.

1892

  • Pierre Valin, “La Jeune Littérature (revues et idées nouvelles)” [sur “De l’Art Magnifique”], L’Art et l’Idée, n° 2, 20 février 1892, p. 136-138.
  • René Ghil, “Données évolutives” [critique du Magnificisme], La Revue Indépendante, t. XXII, n° 65, mars 1892, p. 308 et 315.
  • Anatole Baju, “Le Magnificisme”, in L’Anarchie littéraire, Paris : Librairie Léon Vanier, 1892, p. 24-25.

1893

  • Romain Coolus, “Les Entretiens politiques et littéraires publient l’épilogue d’une extraordinaire tentative dramatique de M. Saint-Pol-Roux…” [sur l’Epilogue des Saisons humaines], La Revue blanche, n° 19, mai 1893, p. 387-388.
  • [Louis Lormel], “L’Epilogue des Saisons humaines par Saint-Pol-Roux”, L’Art littéraire, n° 11, octobre 1893, p. 41.
  • Lucien Muhlfeld, “Prosateurs somptueux et discrets” [sur l’Epilogue des Saisons humaines], La Revue blanche, t. V, n° 24, octobre 1893, p. 242-244.
  • Léon Deschamps, “Epilogue des Saisons humaines“, La Plume, n° 110, 15 novembre 1893, p. 503.
  • Jacques des Gachons, “L’Âme noire du Prieur blanc et Epilogue des Saisons humaines“, L’Ermitage, n° 12, décembre 1893, p. 365-366.

1894

  • Camille Mauclair, “L’Âme noire du Prieur blanc, légende dramatique ; Epilogue des Saisons humaines, drame, par Saint-Pol-Roux”, Mercure de France, n° 49, janvier 1894, p. 83-84.
  • Lucien Muhlfeld, “Les Reposoirs de la procession“, La Revue blanche, t. VI, n° 28, février 1894, p. 180-181.
  • Charles-Henry Hirsch, “Saint-Pol-Roux”, Mercure de France, n° 52, avril 1894, p. 320-323.
  • Edmond Lepelletier, “Chronique des Livres” [sur Les Reposoirs de la procession], L’Echo de Paris, 11e année, n° 3620, mardi 24 avril 1894, p. 2-3.
  • Gustave Geffroy, “Les Livres – prose : Les Reposoirs de la procession“, La Justice, 15e année, n° 5227, mardi 8 mai 1894, p. 2.
  • Louis Lormel, “Les Reposoirs de la procession“, L’Art littéraire, n° 5-6, mai-juin 1894, p. 92.
  • Marc Legrand, “Les Reposoirs de la procession“, L’Ermitage, n° 6, juin 1894, p. 371-373.
  • Edmond Coutances, “Les Reposoirs de la procession“, Essais d’art libre, t. V, n° 21, juin-juillet 1894, p. 119-120.
  • Enrique Gomez Carrillo, “Los poetas jovenes de Francia” [études Adolphe Retté, Saint-Pol-Roux et Henri de Régnier], La Revista de America (Buenos Aires), 1re année, n° 2, 5 septembre 1894, p. 23-24.
  • Camille Mauclair, “Un berger ivre de soleil…”, in Portraits du prochain siècle (tome premier : poètes et prosateurs), Paris : Edmond Girard, 1894, p. 6-7.

1895

  • Adolphe Retté, “Les Personnages de l’individu“, La Plume, n° 141, 1er mars 1895, p. 117.
  • [Emile Verhaeren], “Les Reposoirs de la procession, par Saint-Pol-Roux”, (non signé : attribution supposée), L’Art moderne, 15e année, n° 19, dimanche 12 mai 1895, p. 146-147.
  • ***, “Cueillette de livres : Les Personnages de l’individu, par Daniel Harcoland”, (non signé), L’Art moderne, 15e année, n° 31, dimanche 4 août 1895, p. 243-244.

1896

  • Remy de Gourmont, “Saint-Pol-Roux”, La Revue des Revues, 7e année, vol. XVIII, n° 18, 15 septembre 1896, p. 496-498 ; recueilli dans Le Livre des Masques, Paris : Mercure de France, 1896, p. 227-232.

1899

  • Gustave Kahn, “Saint-Pol-Roux : La Dame à la faulx“,La Revue blanche, t. XX, n° 155, 15 novembre 1899, p. 476-478.

1900

  • Edmond Pilon, “La Dame à la faulx“, La Vogue, t. V, n°13, 15 janvier 1900, p. 69-70.
  • Georges Eekhoud, “Mes lectures” [sur La Dame à la faulx], La Réforme (Bruxelles), dimanche 28 janvier 1900, p. 3.
  • [André Gide], “La Dame à la faulx“, L’Ermitage, 11e année, n° 2, février 1900, p. 152-153.
  • Jacques Brieu, “Saint-Pol-Roux. – La Dame à la faulx, tragédie en 5 actes”, L’Initiation, 13e année, vol. XLVI, n° 6, mars 1900, p. 271-274.
  • Henri Degron, “Paysageries littéraires : M. Saint-Pol-Roux”, La Plume, 12e année, n° 262, 15 mars 1900, p. 218-220.
  • Louis Dumur, “Saint-Pol-Roux : La Dame à la faulx“, Mercure de France, t. XXXIV, n° 125, mai 1900, p. 483-485.

1901

  • Fernand Gregh, “La Dame à la faulx“, La Revue d’art dramatique, t. XI, mai 1901, p. 386-393.
  • Gustave Kahn, “Les Livres : [La Rose et les épines du chemin]”, La Revue blanche, t. XXV, n° 197, 15 août 1901, p. 635.
  • Camille Mauclair, “Quelques beaux poètes français mal connus”, La Revue, n° 38, 15 septembre 1901, p. 624-630.
  • André Beaunier, “Mouvement littéraire : La Rose et les épines du chemin“, La Revue bleue, 4e série, t. XVI, n° 12, 21 septembre 1901, p. 382.
  • Henri Ghéon, “Saint-Pol-Roux : La Rose et les épines du chemin“, L’Ermitage, 12e année, n° 10, octobre 1901, p. 315-316.
  • Enrique Gomez Carrillo, “En Bretaña : una visita al poeta Saint-Pol-Roux”, El Liberal, 23e année, n° 8040, samedi 12 octobre 1901, p. 1.

1902

  • André Fontainas, “Saint-Pol-Roux”, Mercure de France, t. XLI, n° 145, janvier 1902, p. 41-58.

1904

  • Henri Ghéon, “Saint-Pol-Roux : Anciennetés“, L’Ermitage, 15e année, n° 4, avril 1904, p. 298.
  • Pierre Quillard, “Saint-Pol-Roux : Anciennetés“, Mercure de France, t. L, n° 172, avril 1904, p. 174-175.

1905

  • Francis de Miomandre, “Propos”, L’Occident, n° 38, janvier 1905, p. 57-59.
  • Paul Souchon, “Saint-Pol-Roux”, La Dépêche de Brest, 19e année, n° 6024, samedi 7 janvier 1905, p. 3.
  • Antonin Lepieux, “Les Livres : De la colombe au corbeau par le paon“, Revue du Midi, 19e année, t. XXXVII, n° 3, mars 1905, p. 210-211.
  • Jean de Gourmont, “Littérature : Saint-Pol-Roux – De la colombe au corbeau par le paon“, Mercure de France, t. LVI, n° 194, 15 juillet 1905, p. 264-265.

1907

  • Constantin Lahovary-Soutzo, “Les Féeries intérieures“, La Phalange, 2e année, n° 15, septembre 1907, p. 286-287.
  • Francis de Miomandre, “Saint-Pol-Roux”, L’Art moderne, 27e année, n° 36, 8 septembre 1907, p. 281-283.
  • Rubén Dario, “En Bretaña : chez Saint-Pol-Roux”, La Nacion, mercredi 18 septembre 1907, p. 5.
  • Pierre Nothomb, “Les Livres : Les Féeries intérieures“, Durendal, 14e année, n° 10, octobre 1907, p. 783.
  • Ricardo Rojas, “De mi Arcadia bretona”, La Nacion, lundi 14 octobre 1907, p. 4-5.
  • Jean de Gourmont, “Littérature : Saint-Pol-Roux – Les Féeries intérieures“, Mercure de France, t. LXX, n° 250, 16 novembre 1907, p. 300-301.
  • René Ghil, “Paul Claudel et Saint-Pol-Roux”, Vesy – La Balance (Moscou), n° 12, décembre 1907, p. 71-74.
  • Edmond Pilon, “La Poésie”, in Annales des lettres françaises, Paris : Sansot, 1907, p. 162-163.

1908

  • Legrand-Chabrier, “Deux Ermites littéraires” [sur Paul Claudel et Saint-Pol-Roux], Les Entretiens idéalistes, t. III, cahier XVIII, mars 1908, p. 117-125.
  • Ad. Van Bever & Paul Léautaud, “Saint-Pol-Roux” [notice et choix de poèmes], in Poètes d’aujourd’hui, t. II, Paris : Mercure de France, 1908, p. 188-198.

1909

  • Régis Gignoux, “Saint-Pol-Roux le Magnifique”, Le Figaro, 55e année, n° 34, mercredi 3 février 1909, p. 1.
  • Camille Mauclair, “Toast au banquet Saint-Pol-Roux“, Vers et Prose, t. XVI, décembre 1908-janvier-février-mars 1909, p. 98-101.
  • [Jean Royère], “Le banquet Saint-Pol-Roux” [non signé], La Phalange, 4e année, n° 33, 20 mars 1909, p. 862-863.

1910

  • Régis Gignoux, “Un véritable Père Noël”, Figaro, 56e année, n° 9, dimanche 9 janvier 1910, p. 1.
  • H. M., “Un miracle à Camaret”, Comœdia, 4e année, n° 833, lundi 10 janvier 1910, p. 4.
  • Jacques des Barreaux, “Un nouveau poète à la Comédie-Française”, Comœdia,  4e année, n° 1145, vendredi 18 novembre 1910, p. 3.
  • Jacques Reboul, “Où ira donc La Dame à la faulx ?”, L’Intransigeant, n° 11085, dimanche 20 novembre 1910, p. 2.
  • Régis Gignoux, “Après une lecture : La Dame à la faulx“, Le Figaro, 56e année, n°331, dimanche 27 novembre 1910, p. 3-4.
  • Georges Maurevert : “L’art, le boulevard et la vie : Saint-Pol-Roux le Magnifique”, L’Eclaireur de Nice, 28e année, n° 336, vendredi 2 décembre 1910, p. 1 ; recueilli dans L’Art, le boulevard et la vie, Nice : N. Chini et Cie, 1911, p. 141-147.

1911

  • Les Treize, “Silhouettes : Saint-Pol-Roux-le-Magnifique”, L’Intransigeant, n° 11456, dimanche 26 novembre 1911, p. 2.
  • Camille Mauclair, “Trois prosateurs lyriques français” [sur Claudel, Suarès et Saint-Pol-Roux], La Semaine littéraire (Genève), 19e année, n° 892, samedi 4 décembre 1911, p. 49-53.
  • ***, “Avant La Dame à la faulx : Saint-Pol-Roux, Le Magnifique”, Comœdia, 5e année, n° 1529, mardi 7 décembre 1911, p. 3.

1912

  • Jean Héritier, “Sur La Dame à la faulx“, Les Rubriques nouvelles, 5e année, 1er mai 1912, p. 29-33.
  • Dorsennus [Jean Dorsenne], “Un précurseur : Saint-Pol-Roux”, La Revue de France et des pays français, n° 5, juin 1912, p. 244-253.
  • Dorsennus [Jean Dorsenne], “Saint-Pol-Roux dramaturge”, La Phalange, 7e année, n° 72, 20 juin 1912, p. 534-539.
  • Carlos Larronde, “Saint-Pol-Roux le Magnifique”, Paris-Journal, mardi 24 septembre 1912, p. 4.
  • Camille Le Senne, “Le théâtre idéo-réaliste. La Dame à la faulx, de M. Saint-Pol-Roux”, Le Siècle, 77e année, n° 28076, lundi 9 décembre 1912, p. 4.

1913

  • Carlos Larronde, “Un grand créateur moderne : Saint-Pol-Roux”, La Vie, t. XLIII, 25 octobre 1913, p. 112-116.

1914

  • Carlos Larronde, “Le Tragique dans l’homme par Saint-Pol-Roux”, Vers et Prose, t. XXXVI, janvier-mars 1914, p. 85-95.
  • L. H., “Au Théâtre Idéaliste”, Comœdia,  8e année, n° 2370, dimanche 29 mars 1914, p. 4.

1919

  • Level-Régné [Albert Gavy-Bélédin], “Les Féeries intérieures (1885-1906)“, La Gerbe, 1re année, n° 5, février 1919, p. 149-151.
  • Marie Antoinette Chaix, “L’œil goinfre de Saint-Pol-Roux”, in La Correspondance des arts dans la poésie contemporaine, thèse présentée à la Faculté des Lettres de l’Université de Paris, Paris : Librairie Félix Alcan, 1919, p. 129-131.

1920

  • Jean Dorsenne, “Pour Saint-Pol-Roux”, L’Ère Nouvelle, 2e année, n° 364, lundi 20 décembre 1920, p. 6.
  • Jean Royère, “Le Père Noël à l’Hôtel Drouot” [article en grande partie rédigé par Saint-Pol-Roux], Le Figaro, 66e année, n° 355, mardi 21 décembre 1920, p. 1.
  • Jean Royère, “Saint-Pol-Roux, le légendaire”, Comœdia, 14e année, n° 2928, mercredi 22 décembre 1920, p. 2.

1922

  • Paul Æschimann, “Et voici le grand imagier de la poésie française…”, in Vingt-cinq ans de littérature française 1895-1920, t. I, sous la direction d’Eugène Montfort, Paris, Librairie de France, 1922, p. 44.
  • René Néré [Bertrand de Jouvenel], “Saint-Pol-Roux : Poète magnifique”, Intentions, n° 2, février 1922, p. 7-8.
  • Camille Mauclair, “Notice sur Saint-Pol-Roux”, Comœdia, 16e année, n° 3353, dimanche 19 février 1922, p. 1.

1923

  • Lancelot, “Les Chevaliers de la Table Ronde : Compagnie d’art de Bretagne. Saint-Pol-Roux fondateur, Magda Tarquis présidente”, La Bretagne touristique, 2e année, n° 16, 15 juillet 1923, p. 157.

1924

  • Auguste Bergot, “Saint-Pol-Roux”, Belles-Lettres, t. X, n° 61, juillet 1924, p. 90.
  • Paul Bodros, “Chez Saint-Pol-Roux”, Comœdia, 18e année, n° 4328, mardi 28 octobre 1924, p. 4.
  • Régis Gignoux, “Noël marin”, Comœdia, 18e année, n° 4386, jeudi 25 décembre 1924, p. 1.
  • A. Bouisson, “Saint-Pol-Roux et la paternité du surréalisme”, Comœdia, 18e année, n° 4391, mardi 30 décembre 1924, p. 4.

1925

  • Camille Mauclair, “Un visionnaire provençal”, L’Éclaireur de Nice, 44e année, n° 9, vendredi 9 janvier 1925, p. 1.
  • Jean-François Louis Merlet, “Portraits d’hier et d’aujourd’hui : Saint-Pol-Roux”, L’Ère Nouvelle, 7e année, n° 2724, dimanche 19 avril 1925, p. 4.
  • Collectif, “Hommage à Saint-Pol-Roux”, Les Nouvelles littéraires, 4e année, n° 134, samedi 9 mai 1925, p. 5 :
    • André Masson, “Pour Saint-Pol-Roux” (dessin automatique)
    • Louis Aragon, “Inauguration du destin”
    • Roger Vitrac, “Prière à Saint-Pol-Roux”
    • Robert Desnos, “Le rescapé de la Méduse”
    • Michel Leiris, “Hommage à Saint-Pol-Roux le véritable”
    • Benjamin Péret, “Portrait de Saint-Pol-Roux” (poème)
    • Max Morise, “L’homme aux joues étoilées”
    • André Breton, “Le maître de l’image”
    • Paul Eluard, “La perfection de l’homme”
    • Jacques Baron, “Hommage à Saint-Pol-Roux”
    • Evan Shipman, “Hommage to Saint-Pol-Roux” (poème en anglais)
  • Georges Pioch, “Saint-Pol-Roux et ce qui récompense”, L’Ère Nouvelle, 7e année, n° 2750, samedi 16 mai 1925, p. 1.
  • Paul Reboux, “Saint-Pol-Roux”, Paris-Soir, 3e année, n° 623, samedi 20 juin 1925, p. 1.
  • Jeanne Catulle-Mendès, “Association des étudiants” [sur la conférence “Le Trésor de l’homme”], La Presse, 91e année, nlle série, n° 3783, mercredi 24 juin 1925, p. 2.
  • Le Tailleur de Pierre [Jean-François Louis Merlet], “Saint-Pol-Roux-le Magnifique”, Le Carnet de la Semaine, 11e année, n° 525, 28 juin 1925, p. 8-9.
  • Charles Fraval, “Saint-Pol-Roux à Paris”, L’Ère Nouvelle, 7e année, n°2793, dimanche 28 juin 1925, p. 4.
  • J. Renaudot, “Le Banquet Saint-Pol-Roux”, Les Nouvelles littéraires, 4e année, n° 143, samedi 11 juillet 1925, p. 1.
  • Paul-Napoléon Roinard, “Saint-Pol-Roux, souvenirs d’une époque littéraire”, La Mouette (Revue normande de littérature et d’art) [Le Havre], 8e année, n° 93, septembre 1925, p. 213-216.
  • Jean Royère, “Saint-Pol-Roux : Discours prononcé au banquet historique offert à Saint-Pol-Roux à la Closerie des Lilas”, La Vie, n° 18, 15 septembre 1925, p. 310.

1926

  • Paul Fort & Louis Mandin, “Saint-Pol-Roux”, in Histoire de la Poésie française depuis 1850, Paris, Flammarion, 1926, p. 205-206.
  • Alexis de Mezléan, “Saint-Pol-Roux homme des solitudes”, La Volonté, 2e année, n° 106, jeudi 21 janvier 1926, p. 3.
  • Alexis de Mezléan, “Saint-Pol-Roux a trouvé un nouveau simultanéisme”, Comœdia, 20e année, n° 4944, samedi 10 juillet 1926, p. 1.

1930

  • Georges Pioch, “Comme il vous plaira… : La Dame à la faulx“, Le Soir, 45e année, n° 94, vendredi 4 avril 1930, p. 5.
  • Charles Léger, “Visions de poète : Le grand port de Camaret prophétisé par Saint-Pol-Roux”, entretien, La Dépêche de Brest, n° 17083, jeudi 2 octobre 1930, p. 3.

1932

  • Maurice Cosyn, “Saint-Pol-Roux”, in Guide des Ardennes belges (Haute-Ardenne), coll. des “Guides Cosyn”, Bruxelles, 1932, p. 59-61.
  • G[uy]. L[avaud]., “Saint-Pol-Roux le Magnifique”, La Dépêche de Brest, n° 17779, lundi 29 août 1932, p. 1.
  • Albert Charles-Morice, “Chez le poète Saint-Pol-Roux ‘le magnifique’ en son manoir de Camaret”, Comœdia, 26e année, n° 7187, mercredi 12 octobre 1932, p. 1-2.
  • François Ménez, “Un souvenir de Saint-Pol-Roux”, La Dépêche de Brest, n° 17842, lundi 31 octobre 1932, p. 1.
  • Jean des Cognets, “Hommage à Saint-Pol-Roux”, L’Ouest-Éclair, 34e année, n° 13144, mardi 1e novembre 1932, p. 4.

1933

  • Jean Royère, “Saint-Pol-Roux ou les deux azurs de l’épopée”, L’Esprit français, n° 80, 10 mars 1933, p. 257-263.

1934

  • Dorothy Knowles, “Saint-Pol-Roux”, in La réaction idéaliste au théâtre, Paris, éd. Droz, 1934, p. 343-354.

1936

  • Max Frantel, “Avec Saint-Pol-Roux le Magnifique échappé de sa contemplation de l’Océan”, Comœdia, 30e année, n° 8536, jeudi 25 juin 1936, p. 3.

1937

  • Fernand Lot, “Saint-Pol-Roux et les goélands de Camaret”, Marianne, n° 255, mercredi 8 septembre 1937, p. 5.

1938

  • René de Berval, “Saint-Pol-Roux le Magnifique”, Marianne, n° 300, mercredi 20 juillet 1938, p. 7.
  • Théophile Briant, “Chez le poète Saint-Pol-Roux à Camaret”, Le Goéland, 3e année, n° 37, samedi 1er octobre 1938, p. 2.
  • Guy Lavaud, “Saint-Pol-Roux le Camarétois”, La Dépêche de Brest, n° 19967, mardi 6 décembre 1938, p. 1-2.

1939

  • Fernand Gregh, “Tristan Corbière et Saint-Pol-Roux”, in Portrait de la poésie moderne de Rimbaud à Valéry, ch. XIX, Paris, Librairie Delagrave, 1939, p. 135-141.
  • Auguste Dupouy, “La Poésie / Florilège” [sur La Mort du Berger], La Revue bleue, n° 4, avril 1939, p. 155.
  • René de Berval, “La Supplique du Christ par Saint-Pol-Roux”, Les Nouvelles littéraires, n° 860, samedi 8 avril 1939, p. 5.
  • René Lalou, “Lisez : [La Supplique du Christ]”, Nouveautés, 8e année, n° 3, juin 1939, p. 34.
  • André Fontainas, “Saint-Pol-Roux : La Supplique du Christ“, Mercure de France, 50e année, n° 988, 15 août 1939, p. 104-105.

1940

  • Robert Desnos, “Saint-Pol-Roux le Magnifique n’est plus”, Aujourd’hui, 1re année, n° 41, dimanche 20 octobre 1940, p. 2.
  • Georges Pioch, “Mort de Saint-Pol-Roux”, L’Œuvre, n° 9134, lundi 21 octobre 1940, p. 2.
  • Édouard Schneider, “Saint-Pol-Roux et la Dame à la faulx”, Le Temps (édition de Lyon), dimanche 10 novembre 1940, p. 3.

1941

  • Louis Aragon, “Saint-Pol-Roux ou l’espoir” [article censuré], Poésie 41, n° 2, décembre 1940-janvier 1941, p. 23-29.
  • Alain Borne, “Adieu à Saint-Pol-Roux”, Poésie 41, n° 2, décembre 1940-janvier 1941, p. 30-32.
  • François Ménez, “En souvenir de Saint-Pol-Roux : le thaumaturge de Camaret”, La Dépêche de Brest, n° 20765, lundi 17 février 1941, p. 3.
  • ***, “Saint-Pol-Roux”, Les Cahiers du 19e R.I., vol. III, 12e année, octobre 1941, p. 126.
  • Édouard Schneider, “Saint-Pol-Roux dans sa vie et dans sa légende”, Le Mois suisse, n° 32, 1941, p. 55-88.

1942

  • Germaine Beaumont, “Le Magnifique”, Le Goéland, n° 52, février 1942, p. 1.
  • Théophile Briant, “Adieu à Saint-Pol-Roux”, Le Goéland, n° 52, février 1942, p. 2.
  • André Rolland de Renéville, “L’idéoréalisme de Saint-Pol-Roux”, La Nouvelle Revue française, n° 342, 1er août 1942, p. 175-180.

1943

  • André Rolland de Renéville, “Sur un florilège Saint-Pol-Roux“, Comœdia, nlle série, n° 106, samedi 10 juillet 1943, p. 2.
  • Jean Ajalbert, “Nécrologie à retardement”, L’Appel, 3e année, n° 130, jeudi 26 août 1943, p. 4.
  • Jean Guibal, “L’évolution de Saint-Pol-Roux vers la clarté”, La Dépêche de Brest, n° 21556, mardi 31 août 1943, p. 1.

1944

  • Malcolm Cowley, “The assassinated poet”, The New Republic, t. CX, n° 9, 28 février 1944, p. 284-286.
  • Louis Aragon, “Saint-Pol-Roux ou l’espoir”, Poésie 44, n° 20, juillet-octobre 1944, p. 9-17.
  • Divine Saint-Pol-Roux, “À la mémoire de Saint-Pol-Roux”, Le Figaro, samedi 2-dimanche 3 septembre 1944, p. 3.
  • Charles Vildrac, “Saint-Pol-Roux”, Le Figaro, samedi 2-dimanche 3 septembre 1944, p. 3.

1945

  • Tristan Tzara, “Saint-Pol-Roux”, Les Étoiles du Quercy, n° 3, janvier 1945, p. 33.
  • André Fontainas, “Hommage à Saint-Pol-Roux”, Arts, vendredi 9 février 1945, p. 3.
  • René-Louis Doyon, “Saint-Pol-Roux le Magnifique”, Les Livrets du Mandarin, 4e série, n° 8-10, 13 avril 1945, p. 29-34.
  • René Druart, “Verlaine et Saint-Pol-Roux”, La Grive, n° 46 – Le centenaire de Verlaine, juin 1945, p. 22.
  • Paul-T. Pelleau, “In memoriam : Saint-Pol-Roux le Magnifique”, Gavroche, n° 60, jeudi 18 octobre 1945, p. 5.
  • Paul-T. Pelleau, “Le dernier rendez-vous de Saint-Pol-Roux et Max Jacob”, Temps présent, vendredi 19 octobre 1945.
  • Paul-T. Pelleau, “Saint-Pol-Roux et Gauguin”, Arts, vendredi 23 novembre 1945, p. 6.

1946

  • Edmond Vandercammen, “Souvenirs de Saint-Pol-Roux le Magnifique”, Le Journal des Poètes, nlle série, n° 2, mars 1946, p. 2-4.
  • Louis Aragon, “Chronique du bel canto” [sur Max Jacob et Saint-Pol-Roux], Europe, 24e année, n° 4, avril 1946, p. 100-107.
  • Guy Lavaud, “Saint-Pol-Roux et l’imagerie populaire”, Gavroche, n° 93, 6 juin 1946, p. 5.
  • André Rolland de Renéville, “Le renouveau surréaliste” (sur Anciennetés suivi d’un choix des Reposoirs de la procession), La Nef, n° 20, juillet 1946, p. 128-130.
  • Guy Lavaud, “Mallarmé et Saint-Pol-Roux”, Arts,  vendredi 15 novembre 1946, p. 2.
  • René-Guy Cadou, “Les deux visages de Saint-Pol-Roux”, Horizon – Revue des Lettres, 1re année, n° 5, Editions du Fleuve, Nantes, 1946, p. 65-67.

1949

  • Loys Masson, “Saint-Pol-Roux, prince au royaume de l’Image”, Parallèle 50, n° 157, vendredi 23 septembre 1949, p. 1 & 5.

1950

  • J. M. Théolleyre, “Saint-Pol-Roux l’Oublié”, Le Monde, vendredi 20 octobre 1950, p. 7.
  • Loys Masson, “Saint-Pol-Roux à la couronne d’oubli”, Arts, vendredi 27 octobre 1950, p. 1-2.
  • P. Quemeneur, “Il y a dix ans mourait Saint-Pol-Roux”, Réforme, samedi 28 octobre 1950, p. 1.

1952

  • Robert Mallet, “Saint-Pol-Roux par Théophile Briant”, Le Figaro littéraire, samedi 8 mars 1952, p. 8.
  • Léon-Gabriel Gros, “Les Cris et les Mots [Saint-Pol-Roux]”, Les Cahiers du Sud, 39e année, t. XXXV, n° 312, 1er semestre 1952, p. 304-307.

1953

  • Jacques Rouché, “Souvenirs” [sur Reynaldo Hahn, Saint-Pol-Roux et Louis Laloy], La Revue des deux mondes, n° 12, 15 juin 1953, p. 708-710.
  • Marcel Hennart, “Saint-Pol-Roux le Magnifique, initié et magicien”, Le Thyrse [Bruxelles], n° 7-8, 1er juillet-1er août 1953, p. 301-303.

1954

  • S. J. Collier, “Saint-Pol-Roux. Briant, Théophile”, French Studies, vol. 8, n° 2, 1954, p. 180-181.

1955

  • Auguste Bergot, Jean Neuville, Jim-E. Sévellec, “Portrait à plusieurs voix : Saint-Pol-Roux”, Les Cahiers de l’Iroise, deuxième année, n° 1, janvier-mars 1955, p. 6-11.

1956

  • Anne Joly-Segalen, “Saint-Pol-Roux et Victor Segalen”, suivi de Victor Segalen, “Hommage à Saint-Pol-Roux”, Les Cahiers de l’Iroise, n° 3-4, octobre-décembre 1956, p. 5-11.

1958

  • Divine Saint-Pol-Roux, “Mon père, Saint-Pol-Roux”, Les Cahiers de l’Iroise, n° 5, avril-juin 1958, p. 99-101.

1959

  • Suzanne Bernard, “Saint-Pol-Roux, maître de l’image”, in Le poème en prose de Baudelaire jusqu’à nos jours, Paris, Nizet, 1959, p. 566-571.

1960

  • Georges Bouillons, “Sur les traces ardennaises de Monsieur Saint-Pol”, Les Lettres françaises, 1er septembre 1960, p. 5.
  • R. Foulon, “À la mémoire de Saint-Pol-Roux”, Nos Lettres [Bruxelles], n° 24, juillet-octobre 1960, p. 16-18.

1961

  • Ramón Gomez de la Serna, “Saint-Pol-Roux”, in Retratos completos, Madrid, Aguilar, 1961, p. 950-953.
  • René Lacôte, “Saint-Pol-Roux”, Les Lettres françaises, n° 859, 19-25 janvier 1961, p. 2.
  • Robert Le Bourdelles, “Le centenaire d’un poète breton”, Petites affiches de Bretagne, 24-25 février 1961, p. 5.
  • Collectif, “Saint-Pol-Roux le Magnifique”, Les Cahiers de l’Iroise, t. VIII, numéro spécial, n° 3, juillet-septembre 1961, contient :
    • Jean Cocteau, “Hommage au Magnifique”, p. 127.
    • Yves Pérès, “Le pèlerin de l’idéal”, p. 128-131.
    • Auguste Dupouy, “Rencontres avec Saint-Pol-Roux”, p. 132-134.
    • Jean de Trigon, “Un Mage”, p. 135-136.
    • Jean Neuville, “Saint-Pol-Roux journaliste”, p. 140-142.
    • Jean Bars, “À Saint-Pol-Roux”, poème, p. 145.
    • Auguste Bergot, “Saint-Pol-Roux et la mer”, p. 149-150.
    • La rédaction, “Échos de l’Exposition Saint-Pol-Roux”, p. 154.

1962

  • Gilbert Prouteau, “Le calvaire de Camaret”, in Les Dieux meurent le matin, Paris, Grasset, 1962, p. 233-252.

1964

  • H[ubert]. J[uin]., “Maeterlinck et Saint-Pol-Roux”, Les Lettres françaises, 23-29 juillet 1964, p. 4.
  • Georges Bouillons, “En Ardenne belge de Saint-Pol-Roux au Musée du Symbolisme”, Les Lettres françaises, 23-29 juillet 1964, p. 4.

1965

  • Alexis Tarquis, “Le Manoir des Boultous, demeure de Saint-Pol-Roux”, Les Cahiers de l’Iroise, n° 12, janvier-mars 1965, p. 47-56.
  • Collectif, “Hommage à Saint-Pol-Roux”, L’Essai [Liège], n° 32, février-mars 1965, contient :
    • André Breton, “Lettres à Saint-Pol-Roux”, p. 3 et 6.
    • Roland Nadaus, “Avant-dire”, p. 3-4.
    • Francis Jammes, “Lettre à Saint-Pol-Roux”, p. 7.
    • René Dissard, “La présence d’une jeunesse du monde”, p. 11.
    • Henri-Jacques Dupuy, “Saint-Pol-Roux”, p. 11.
    • Jacques Izoard, “Incorruptible Saint-Pol-Roux”, p. 12.
  • Jacques Izoard, “Présence de Saint-Pol-Roux”, suivi de deux lettres (de Segalen à Saint-Pol-Roux, 1er novembre 1904, et de Jean Cocteau à Divine, 1947), Le Journal des Poètes [Bruxelles], 35e année, n° 6, juillet-août 1965, p. 11.
  • Roland Nadaus, “Le Phare”, Le Journal des Poètes [Bruxelles], 35e année, n° 6, juillet-août 1965, p. 13.
  • Collectif, “Hommage à Saint-Pol-Roux”, Poésie vivante [Genève], n° 15, novembre-décembre 1965, contient :
    • Vercors, “Le Silence de la Mer / Récit / À la mémoire de Saint-Pol-Roux poète assassiné”, p. 1-2.
    • Max Jacob, “Pendant les cinquante années des temps du cynisme…”, p. 4.
    • La rédaction, “Appel : Il faut sauver les ruines du Manoir de Saint-Pol-Roux”, p. 5.
    • Georges Bouillons, “Monsieur Saint-Pol et la forêt des Ardennes”, p. 6-7.
    • André Lebois, “Saint-Pol-Roux et les musiciens”, p. 9-11.
    • Pierre Marie, “Bretagne est univers”, p. 11.
    • Raymond Datheil, “Lettre”, p. 12-16.
    • Auguste Bergot, “Cimetière de Camaret”, poème, p. 16.
    • André Lebois, “Saint-Pol-Roux le Magnifique était aussi prince des sonnets”, p. 17-20.
    • La rédaction, “Saint-Pol-Roux pendant la guerre”, p. 22-24.
    • Jacques Lepage, “La Comédie des secrets”, p. 24-25.
    • Roland Nadaus, “Appartenance au monde”, p. 25.
    • Michel Deguy, “Le Jardinier”, p. 26.
    • Jean-Yves Le Guen, “À Saint-Pol-Roux”, p. 27.

1966

  • Alain Jouffroy, “Saint-Pol-Roux premier baroque moderne”, in Les plus belles pages de Saint-Pol-Roux, Paris, Mercure de France, 1966, p. VII-XXXI.
  • Gilles Rosset, “La vie d’un maudit : Saint-Pol-Roux le Magnifique”, Arts et Loisirs, n° 21, 16-22 février1966, p. 67-68.
  • Xavier Grall, “Une petite fleur pour un poète assassiné : Saint-Pol-Roux”, Bretagne Magazine, n° 7, juin 1966, p. 46-47.
  • Alain Jouffroy, “Le troisième scandale de Saint-Pol-Roux”, Arts et Loisirs, n° 38, 15-21 juin 1966, p. 10-11.
  • Jean-Luc Steinmetz, “Saint-Pol-Roux ou les dangers de l’écriture”, Annales de Bretagne (Lettres et Arts), Faculté des Sciences humaines de Rennes et de Nantes, n° 3, septembre 1966, p. 463-482.
  • André Pieyre de Mandiargues, “Le magnifique plaisir de se faire oublier”, Le Nouvel Observateur, n° 110, 21-27 décembre 1966, p. 36-37.
  • André Lebois, “Notes sur Saint-Pol-Roux”, Présence [Genève], n° 5, novembre 1966, p. 23-27.
  • Georges-Michel Thomas, “Un incomparable créateur d’images : Saint-Pol-Roux”, Présence [Genève], n° 5, novembre 1966, p. 34.

1967

  • Pascal Pia, “Le baroque du symbolisme”, Carrefour, n° 1164, mercredi 4 janvier 1967, p. 16-17.
  • Jean Rousselot, “Retour du Magnifique”, Les Nouvelles littéraires, n° 2065, samedi 30 mars 1967, p. 11.
  • J. D. Edwards, “Une mystification littéraire de Saint-Pol-Roux, documents inédits sur l’affaire Harcoland”, La Revue des Sciences Humaines [Villeneuve d’Ascq], n° 128, octobre-décembre 1967, p. 633-643.

1968

  • Salvador Reyes, “Saint-Pol Roux, el poeta martir”, in Peregrinajes literarios en Francia, Santiago de Chile, Editorial Andres Bello, 1968, p. 89-93.
  • Jean Jacquinot, “Saint-Pol-Roux et J.-K. Huysmans. En marge de l’enquête sur l’évolution littéraire de Jules Huret”, Bulletin de la Société Joris-Karl Huysmans, n° 54, 1er janvier 1968, p. 85-90.
  • André Billy, “Quand Saint-Pol-Roux s’appelait Harcoland”, Le Figaro littéraire, dimanche 28 janvier 1968, p. 27.
  • Louis Maurel, “Saint-Pol-Roux le Magnifique”, Marseille III, n° 71, mars-avril 1968, p. 45-48.

1969

  • Jean Rousselot, “Saint-Pol-Roux et le langage satellite“, in Mort ou survie du langage ?, Bruxelles, Sodi, 1969, p. 107-108.
  • Gérard Macé, “Saint-Pol-Roux en Ardennes”, La Grive, n° 141, 1er trimestre 1969, p. 10-11.
  • Gérard Mézières, “Sur les pas de Saint-Pol-Roux le Magnifique”, Le Cerf-Volant, n° 66, 2e trimestre 1969, p. 50-52.

1970

  • Gérard Macé, “L’œuvre en miettes de Saint-Pol-Roux”, in Le Trésor de l’homme, Mortemart, Rougerie, 1970, p. 9-21.
  • Anna Balakian, “Saint-Pol-Roux and the apocalypse”, in Surrealism. The road to the absolute, revised and enlarged, New York, Dutton, 1970, p. 67-78.
  • André Pieyre de Mandiargues, “Saint-Pol-Roux le clandestin”, Les Nouvelles littéraires, n° 222, jeudi 16 avril 1970, p. 3.
  • J.-M. D., “À Bobigny : Saint-Pol-Roux, l’espoir”, Le Monde, n° 7860, mercredi 22 avril 1970, p. 10.
  • Annette Vaillant, “Itinéraire du Magnifique”, Les Nouvelles littéraires, n° 223, jeudi 30 avril 1970, p. 2.
  • Michel Ozenne, “Saint-Pol-Roux : le cher Burgrave”, Combat, jeudi 21 mai 1970, p. 9.
  • Claude Mauriac, “Les idées et les œuvres : Saint-Pol-Roux le Magnifique”, Le Figaro, lundi 21 septembre 1970, p. 18.
  • Collectif, “En Bretagne avec André Gide et Saint-Pol-Roux”, Les Cahiers de l’Iroise, n° 4, octobre-décembre 1970, contient :
    • Alexis Tarquis, “Sur quelques amis de Saint-Pol-Roux : un écrivain, un peintre, un musicien”, p. 201-212.
    • Gérard Macé, “L’Âge du Soleil”, p. 215-216.
    • Gérard Macé, “La Transfiguration, drame inédit de Saint-Pol-Roux”, p. 219-220.
    • Gérard Macé, “Au delà du baroque ou l’homme de l’espace”, p. 222.
    • Edmond Soufflet, “Un conte inconnu de Saint-Pol-Roux”, p. 223-224.
  • Jean Rousselot, “Une force à découvrir : Saint-Pol-Roux”, Liberté, n° 5-6, septembre-décembre 1970, p. 116-119.
  • Maurice d’Hartoy, “Saint-Pol-Roux… de Camaret”, Art et Poésie, 12e année, n° 53, hiver 1970, p. 36-37.

1971

  • André Pieyre de Mandiargues, “L’oublié magnifique”, in Troisième Belvédère, Paris, Gallimard, 1971, p. 214-218.
  • Divine Saint-Pol-Roux, “Saint-Pol-Roux”, Le Club français de la médaille, n° 30, 1er trimestre 1971, p. 96.
  • Jean-Louis Bédouin, “Salut au survenant”, BLS (Bulletin de Liaison Surréaliste), n° 2, avril 1971, p. 3-4.
  • André Brincourt, “Saint-Pol-Roux, le poète en miettes”, Le Figaro littéraire, n° 1331, vendredi 19 novembre 1971, p. 25.

1972

  • Gérard Macé, “L’empire du Soleil”, in Cinéma vivant, Mortemart, Rougerie, 1972, p. 7-12.
  • Hubert Juin, “Saint-Pol-Roux le Magnifique”, in Écrivains de l’avant-siècle, Paris, Seghers, coll. “L’Archipel”, 1972, p. 275-282.
  • Patrick Besnier, “Le secret de Saint-Pol-Roux”, Annales de Bretagne, t. XXIX, 1972, p. 763-770.
  • Anne-Marie Amiot, “Les fondements mystiques de la poétique de Saint-Pol-Roux”, Approches : Essais sur la poésie moderne de langue française – Annales de la Faculté des Lettres et Sciences humaines de Nice, n° 15, éd. Les Belles Lettres, 1972.

1973

  • Gérard Macé, “Une définition sans fin”, in Vitesse, Mortemart, Rougerie, 1972, p. 7-17.
  • Gisèle Marie, “Saint-Pol-Roux le Magnifique”, in Le Théâtre symboliste, Paris, Nizet, 1973, p. 141-147.
  • Armand-Henry Flassch, “Une victime des nazis : Saint-Pol-Roux le Magnifique”, Histoire pour tous, n° 155, mars 1973, p. 62-71.
  • Denise Burgos et Andrée Tournès, “Exercices sur un fragment de poème”, Études de linguistique appliquée, n° 11, juillet-septembre 1973, p. 67-76.

1974

  • Jean-Pierre Rosnay, “Poète et critique”, Les Nouvelles littéraires, n° 2420, lundi 11 février 1974, p. 6.
  • Jean-Loup Bourget, “La moisson précédant les semailles”, Critique, t. XXX, n° 329, octobre 1974, p. 891-897.
  • André Laude, “Saint-Pol-Roux”, Le Monde [des livres], n° 9256,  vendredi 18 octobre 1974, p. 19.

1975

  • Anne Joly-Segalen, “Saint-Pol-Roux et Victor Segalen”, in Saint-Pol-Roux – Victor Segalen, Correspondance, Mortemart, Rougerie, 1975, p. 9-15.
  • Alistair Whyte, “Saint-Pol-Roux et la Bretagne”, Les Cahiers de l’Iroise, t. XXII, n° 4, octobre-décembre 1975, p. 218-222.

1976

  • Marina Ballati, “Saint-Pol-Roux”, in Contemporanei Letteretura francese, opera diretta da Massimo Colesanti e Luigi de Nardis, t. XIX, Roma, éd. Luciani Lucarini, 1976, p. 445-451.
  • René-Guy Cadou, “Saint-Pol-Roux le Magnifique” (texte composé pour une radio-diffusion à Nantes en 1949), in Le Miroir d’Orphée, Mortemart, Rougerie, 1976, p. 119-127.
  • Pascal Pia, “La survie des poètes : Genèses par Saint-Pol-Roux”, Carrefour, jeudi 2 décembre 1976, p. 12-13.

1977

  • Georges Reynaud, “Saint-Pol-Roux ou les mutations du nom”, Provence Généalogie, t. 2, 1977, p. 104-105 et 113.

1979

  • Yves Sandre, “Présentation”, in La Dame à la faulx (version théâtrale inédite), Mortemart, Rougerie, 1979, p. 7-12.
  • Jean Vuaillat, “Études bio-bibliographiques : Saint-Pol-Roux”, Laudes, n° 53, avril 1979, p. 27-29.

1980

  • Jean Jacquinot, “Centenaire de Victor Segalen sur les pas de Huysmans et de Saint-Pol-Roux le Magnifique”, Bulletin de la Société Joris-Karl Huysmans, n° 71, 1980, p. 66-69.

1981

  • Michel Décaudin, “Postface”, in Les Féeries intérieures, Mortemart, Rougerie, 1981, p. 209-212.
  • Richard Blin, “Saint-Pol-Roux : La Rose et les épines du chemin“, La Nouvelle Revue française, n° 336, 1er janvier 1981, p. 117-120.
  • Jean-Paul Corsetti, “Cinéma vivant, Saint-Pol-Roux et les méandres de l’image”, Lez-Valenciennes : Langages poétiques, Cahiers de l’U. E. R. Froissart, Valenciennes, éd. Jean-Pierre Giusto, n° 6, hiver 1981, p. 43-54.

1982

  • Jean Burgos, “Saint-Pol-Roux ou les exorcismes du Verbe. Sur la convergence des schèmes de La Dame à la faulx“, in Pour une Poétique de l’imaginaire, Paris, Seuil, coll. “Pierres vives”, 1982, p. 283-315.
  • Léon Somville, “L’inspiration méridionale dans l’œuvre poétique de Saint-Pol-Roux”, Bérénice [Italie], t. III, n° 5, avril-août 1982, p. 73-86.

1983

  • Luc-Olivier d’Algange, “Saint-Pol-Roux et le grand œuvre solaire”, Études et recherches pour la Culture européenne, décembre 1983, p. 67-69.
  • Henri Bordillon, “Saint-Pol-Roux et Jarry”, Étoile-Absinthe [Société des Amis d’Alfred Jarry], 17e-18e tournée, 1983, p. 28-31.

1984

  • Jacques Goorma, “Postface”, in Le Tragique dans l’homme II, Mortemart, Rougerie, 1984, p. 129-147.
  • Jean-Paul Corsetti, “Rimbaud et Saint-Pol-Roux. Au-delà des saisons”, Parade sauvage, n° 1, octobre 1984, p. 75-82.
  • Joachim Schultz, “Der sanfte Avantgardist. Annäherungen an Saint-Pol-Roux”, Tabula rasa. Litteratur-Almanach wider den Korsettierten Geist, Berlin, éd. Burkart, vol. III, n° 6, 1984, p. 167-186.

1985

  • Jacques Goorma, “L’intégration de la lumière”, Poésie présente, n° 55, juillet-septembre 1985, p. 20-23.
  • Anne-Marie Amiot, “Saint-Pol-Roux ‘le poète au vitrail’ ou de l’Idéalisme à l’Idéoréalisme”, Annales de la Faculté des Lettres et Sciences humaines de Nice, n° 51, 1985, p. 21-44.

1986

  • Jacques Goorma, “Préface”, in Tablettes, Mortemart, Rougerie, 1986, p. 7-18.
  • Georges Limbour, “Les moulins de Saint-Pol-Roux”, in Le Carnaval et les civilisés, préface de Michel Leiris, Paris, éd. L’Élocoquent, 1986, p. 23-26.
  • Jean-Paul Corsetti, “Saint-Pol-Roux et le langage des oiseaux”, Mer Arts Culture [Camaret], n° 1, été 1986, p. 1-5.
  • Jacques Goorma, “Le Johanisme de Saint-Pol-Roux”, Mer Arts Culture [Camaret], n° 1, été 1986, p. 6-7.
  • Yves-Alain Favre, “Saint-Pol-Roux : Le Tragique dans l’homme II“, Revue d’Histoire littéraire de la France, 86e année, n° 6, novembre-décembre 1986, p. 1141.
  • Alain et Odette Virmaux, “Saint-Pol-Roux : Tablettes“, Europe, n° 691-692, novembre-décembre 1986, p. 217.

1987

  • Jacques Goorma, “Préface”, in Idéoréalités, Mortemart, Rougerie, 1987, p. 7-35.
  • Collectif, Mer Arts Culture, n° 2, numéro spécial Saint-Pol-Roux, été 1987, contient :
    • Juo-Py Loh, “Saint-Pol-Roux à Roscanvel”, p. 9-10.
    • Jean-Paul Corsetti, “L’absolu poétique de Saint-Pol-Roux : de la lecture d’un ésotérisme”, p. 14-17.
    • Luc-Olivier d’Algange, “Saint-Pol-Roux le Magnifique”, p. 18.
    • Luc-Olivier d’Algange, “Saint-Pol-Roux et le grand œuvre solaire”, p. 19-20.
    • Georges Reynaud, “Saint-Pol-Roux : les années de formation. Marseille-Lyon (1861-1882)”, p. 22-28.
  • Joachim Schultz, “Ein Vergesserrer Vorlaüfer. Zu Saint-Pol-Roux s Stellung in der Litteratur des 20. Jahrhunderts”, Neohelicon : Acta comparationis litterarum Universarum (Budapest), XIV, n° 1, 1987, p. 67-88.

1988

  • Pierre Cheymol, “Saint-Pol-Roux : beauté, bonté, vérité”, in Les Aventures de la poésie, t. II, Paris, José Corti, 1988, p. 144-156.
  • Collectif, “Saint-Pol-Roux”, Europe, n° 709, mai 1988, contient :
    • Jacques Goorma, “La vérité de la légende”, p. 3-17.
    • Louis Aragon, “Saint-Pol-Roux ou l’espoir”, p. 18-23.
    • Alistair Whyte, “Les débuts littéraires de Paul Roux”, p. 24-29.
    • Jean Burgos, “La Vie et le Verbe”, p. 30-39.
    • Jean-Paul Corsetti, “L’œuvre de réconciliation”, p. 40-45.
    • Jacques Goorma, “L’idéoréalisme, étymon spirituel de Saint-Pol-Roux”, p. 46-51.
    • Jean-Luc Coatalem, “Ruines de Cœcilian”, p. 73-74.
    • Jacques Goorma, “Kaléidoscope critique”, p. 74-77.
    • Patrick Besnier, “De Saint-Pol-Roux à Suarès”, p. 78.
  • Joachim Schultz, “Saint-Pol-Roux und Deutschland. Etappen einer Begegnung”, Lendemains : Études comparées sur la France (Osnabruk), XIII, n° 50, 1988, p. 93-100.

1989

  • Jacques Goorma, “La résurrection d’une œuvre”, préface à la réédition de Saint-Pol-Roux par Théophile Briant, Paris, Seghers, 1989, p. 7-24.

1990

  • A.-P. Segalen, “Saint-Pol-Roux à Camaret en 1920”, Les Cahiers de l’Iroise, t. XXXVII, janvier-mars 1990, p. 1-5.
  • Marie-Ange Calvet-Sebasti, “Il y a cinquante ans nous quittait… Saint-Pol-Roux”, Laudes, n° 97, avril 1990, p. 19-20.
  • Pierre-Robert Leclercq, “La légende de Saint-Pol-Roux”, Le Monde, vendredi 20 juillet 1990, p. 20.
  • Collectif, “Hommage à Saint-Pol-Roux”, Nautisme Arts Culture (Camaret), n° 5, été 1990, contient :
    • Georges Reynaud, “De Saint-Henri à Pierrefeu-lez-Marseille : études et vacances du jeune Saint-Pol-Roux”, p. 3-7.
    • J. B. Sanders, “Une lettre inédite de Saint-Pol-Roux à François de Curel”, p. 8-9.
    • Jean-Michel Kervran, “Saint-Pol-Roux ou le Mage de l’image”, p. 10-11.
    • J. B. Sanders, “Une lettre de Saint-Pol-Roux à Madeleine Ancey”, p. 12.
    • Jehan Despert, “Rencontres avec Saint-Pol-Roux”, p. 13-16.
    • Joachim Schultz, “La procession : principe de vie et de style chez Saint-Pol-Roux”, p. 17-18.
    • Jacqueline Duroc, “De ‘L’hôtel de la Marine’ à ‘L’hôtel Moderne’ ; Les Dorso et les Seigneur”, p. 19-21.
    • “Lettre de Saint-Pol-Roux à Pierre Alcover”, communiquée par le Dr Lévy-Alcover, p. 28.

1991

  • Bernard Bajon, “Le Romantisme de Saint-Pol-Roux et la Bretagne”, Ouest et Romantismes, Actes du colloque des 6, 7, 8 et 9 décembre 1990, t. II, Presses de l’Université d’Angers, 1991, p. 417-428.
  • Joël-Jim Sévellec, “Hommage à Saint-Pol-Roux”, Les Cahiers de l’Iroise, t. XXXVIII, n° 1, janvier-mars 1991, p. 44-47.
  • Joachim Schultz, “Der Dichter ist radioaktiv. Anmerkungen zu Saint-Pol-Roux” (précédé de « Täfelchen / de Saint-Pol-Roux, aus den Französischen von Joachim Schultz », p. 172-185), Akzente : Zeitschrift für Literatur (Munich), n° 2, vol. XXXVIII, avril 1991, p. 186-191.
  • Collectif, “Saint-Pol-Roux assassiné !”, Opus international, n° 123-124 consacré à “André Breton et le Surréalisme international”, avril-mai 1991, p. 225.
  • Sophie Lucet, “Dramaturgie fin-de-siècle, le théâtre universel de Saint-Pol-Roux”, Équinoxe (Lausanne), Revue romande des Sciences Humaines, n° 6, “Éclats fin-de-siècle”, automne 1991, p. 89-104.
  • René Rougerie, “Saint-Pol-Roux le Voyou”, suivi de textes inédits de Saint-Pol-Roux présentés par René Rougerie, Poésie 91, n° 37, Seghers, Paris, avril 1991, p. 58-81.

1992

  • Jacques Goorma, “Préface”, in Glorifications, Mortemart, Rougerie, 1992, p. 7-46.
  • Michel Décaudin, “Saint-Pol-Roux”, in Anthologie de la poésie française du XIXe siècle, de Baudelaire à Saint-Pol-Roux, Paris, Poésie/Gallimard, 1992, p. 390-396.
  • Rubén Dario, “En Bretagne : chez Saint-Pol-Roux”, Poésie présente, n° 83, avril-juin 1992, p. 29-38.
  • Marie-Josée Christien, “Histoires d’influences : Saint-Pol-Roux”, Spered Gouez, n° 2, décembre 1992, p. 5 puis 7-12.

1993

  • Collectif, Saint-Pol-Roux. Le Verbe et la Lumière, catalogue de l’expositionà la Bibliothèque Municipale de Châteaulin, Châteaulin, Ed. Folle Avoine, 1993, contient les articles suivants :
    • René Rougerie, “Pour une nouvelle naissance… Alors que tombe le masque”, p. 11-14.
    • Yves Sandre, “En ramassant des galets sur ma grève” (présentation), p. 15-17.
    • Alistair Whyte, “Saint-Pol-Roux et le poème en prose”, p. 27-31.
    • Jean-Michel Kervran, “Le protagoniste centralisateur et rayonnant”, p. 33-36.
    • Alistair Whyte, “André Gide et La Dame à la Faulx“, p. 37-39.
    • Alistair Whyte, “La Randonnée”, p. 48-54.
    • Jacques Goorma, “L’œuvre vivante”, p. 55-67.
  • Enrique Díez-Carredo, “Llega el antepasado, la resurrección de Saint-Pol-Roux”, Revista de Occidente, n° 146-147, julio-agosto 1993, p. 218-221.
  • Ruben Dario, “Saint-Pol-Roux”  (article publié dans El Figaro, n°36, 8 septembre 1907), Poésie Présente / Huit poètes du Sud, n° 88-89, juillet-décembre 1993, p. 67-72.
  • Joachim Schultz, “Geschwindigkeit, Heldenverehrung  und Einbildungskraft. Gance und Saint-Pol-Roux”, Lendemains, t. XVIII, n° 69-70, 1993, p. 308-311.
  • Walter Pabst (traduction en français par Pierre Berrut), “Gloire à Verlaine, Saint-Pol-Roux panégyriste et apologiste”, Lettres Romanes, t. XLVII, n°1-2, février-mai 1993, p. 57-65.
  • Walter Pabst, “Saint-Pol-Roux in neuem Licht. Zur editorischen Korrektur seines Bildes – Annäherung an Paul Gauguin durch Vermittlung Victor Segalen”, Germanisch – romanische Monatsschrift, t. XLIII, n° 1, Berlin, Heidelberg, 1993, p. 82-98.

1995

  • Joseph Fumet, “Saint-Pol-Roux : Lettres à Octave Mirbeau”, Cahiers Octave Mirbeau (Angers), n° 2, 1995, p. 274-276.
  • Nicole Le Dimna, “Visions de Saint-Pol-Roux le Magnifique”, Bérénice III, n° 8-9, Italie, iuglio-nov. 1995, p. 26-44.

1997

  • Jacques Goorma, “Le poète arc-en-céleste”, préface à La Rose et les épines du chemin, Paris, Poésie/Gallimard, Gallimard, 1997, p. 7-31.

1998

  • Annick Jauer, “Les ailes d’un tombeau. Saint-Pol-Roux ou l’espoir“, Recherches croisées Louis Aragon / Elsa Triolet, t. VI, 1998, p. 123-138.

1999

  • Jean-Pierre Richard, “Transmutations”, in Essais de critique buissonnière, Paris, Gallimard,1999, p. 73-92.
  • Jean Burgos, “La Répoétique de Saint-Pol-Roux revisitée”, in Définitions et redéfinitions de la poésie française (1900-1939), Actes du Colloque franco-polonais organisé par l’Institut de philologie romane et le Centre de civilisation française de l’Université de Varsovie en coopération avec l’Université de la Sorbonne Nouvelle Paris III, 24-25 octobre 1996, textes réunis et présentés par Zbigniew Naliwajek, 115 p., Varsovie, Inst. Romanistÿki Uniwesitetu Warszáwskiego, 1999, p. 39-56.

2000

  • Jacques Goorma et Alistair Whyte, “Préface”, in La Besace du Solitaire, Mortemart, Rougerie, 2000, p. 7-30.
  • René Rougerie, “Reconstruire le Poète”, La Besace du Solitaire, Mortemart, Rougerie, 2000, p. 155-159.

2001

  • Patrick Mc Guinness, “Saint-Pol-Roux”, in Anthologie de la poésie symboliste et décadente, Paris, Les Belles Lettres, 2001, p. 356-362.
  • Joël Cornuault, “Saint-Pol-Roux a raison en 2001”, Plein Chant, n° 73, printemps 2001, p. 75-78.
  • Charles Dobzynski, “Saint-Pol-Roux un poète magnifique”, Aujourd’hui Poème, mai (?) 2001, p. 19.
  • Claude Adelen, “Pour lire aux funérailles des poètes”, Aujourd’hui Poème, n° 24, octobre 2001, p. 13.

2003

  • Jean-Philippe Guichon, “Portraits croisés de Saint-Pol-Roux selon Rolland de Renéville”, Revue d’Histoire littéraire de la France, 103e année, n° 2, avril-juin 2003, p. 437-461.
  • Marie-Françoise Jeanneau, “Saint-Pol-Roux, le Solitaire de Camaret”, suivi de deux lettres du poète à Théophile Briant, Avel IX, publication de “Poésie, art, littérature”, par “Les Amis de la Tour du Vent”, Saint-Malo, n° 17, 2e trimestre 2003, p. 8-20.
  • Sophie Gueguen, “Saint-Pol-Roux : Monsieur Saint Pol de Camaret”, Le Presqu’îlien, n° 107, juillet 2003, p. 18-20.

2004

  • Lionel Bourg, “L’illustre forgeron des rêves”, in Quelques ombres portées, L’Escampette éditions, coll. « Lectures », 2004, p. 133-142.
  • Marie-Josette Le Han, “Saint-Pol-Roux (1861-1940) D’un liminaire à l’autre : fragments d’une poétique”, Revue d’Histoire littéraire de la France, 104e année, n° 1, janvier-mars 2004, p. 143-158.
  • Joachim Schultz, “Ein Vorläufer des Surrealismus (Un précurseur du Surréalisme)”, “W. Benjamin über SPR (Walter Benjamin sur SPR)”, “Theologie des Films, SPR”, “Begriff der Geschwindigkeit (eine Quelle für Paul Virilio ?) (La notion de vitesse – une source pour Paul Virilio?)”, “SPR in der Bretagne (SPR en Bretagne)”, “Monumental drama La dame à la faulx (Un drame monumental La dame à la faulx)”, HAGEL, cahiers 6-7 consacrés à Saint-Pol-Roux, Université de Bayreuth, mars 2004.
  • Mikaël Lugan, “Mouvements de Saint-Pol-Roux”, Place au[x] Sens, n° 8, printemps 2004, p. 10-11.

2005

  • René Rougerie, “Un espoir déchirant”, in Les Ombres Tutélaires suivies de Tristan la Vie, Mortemart, Rougerie, 2005, p. 7-24.
  • Clarisse Venuat, “Le fond Tarquis/Saint-Pol-Roux”, Les Cahiers de l’Iroise, n° 201, janvier-avril 2005, p. 59-68.

2006

  • Aurélie Thépaut, “L’encre bretonne de Saint-Pol-Roux”, ArMen, n° 151, mars-avril 2006, p. 44-49.
  • Mikaël Lugan, “Octave Mirbeau et Saint-Pol-Roux”, Cahiers Octave Mirbeau, n° 13, avril 2006, p. 238-241.
  • Georges Reynaud, “Saint-Pol-Roux, côté midi”, Marseille (Des écrivains dans la ville), n° 213, juin 2006, p. 52-57.
  • Mikaël Lugan, “La mort de Saint-Pol-Roux : réinscription historique et réinvestissement poétique dans Saint-Pol Roux ou l’Espoir d’Aragon et Fata Morgana de Breton”, in Que m’arrive-t-il ? Littérature et évènement, sous la direction d’Emmanuel Boisset et Philippe Corno, Presses Universitaires de Rennes, 2006, p. 279-292.

2007

  • Mikaël Lugan, “Saint-Pol-Roux ou l’imagination lancée à toute vitesse”, introduction à “L’Œil goinfre”, Le Frisson Esthétique, n° 4, printemps 2007, p. 40.

[Page en construction]

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search