Exposition “Saint-Pol-Roux – Le Verbe et la Lumière” : Camaret met le Magnifique à l’honneur

Il n’est certainement pas utile en ce lieu de rappeler combien Camaret compta dans la terrestre et poétique existence de Saint-Pol-Roux. Devenu citoyen du petit port finistérien dès 1905 – parce qu’il y choisit, non pas comme ses illustres prédécesseurs, Antoine, Sauvaige ou Toudouze, d’y villégiaturer pendant la saison estivale, mais d’y bâtir sa “demeure irrévocable”, le Manoir du Boultous – il y vécut 35 années de joies et de misères, participant à la vie quotidienne des Camarétois, jusqu’à ce que la mort éternise sa présence.

Mais il est juste de rappeler combien Saint-Pol-Roux compta pour Camaret. Et l’on ne peut que se montrer reconnaissant envers l’équipe municipale, menée par le Maire Jo Le Mérour, et Mme Camille Thomas, chargée de mission à la culture, d’avoir, en quelques mois seulement, organisé cette exposition, qui permettra aux Camarétois de mieux connaître encore celui qui découvrit dans cette “fin de terre” la “Vérité du Monde”. C’est là un premier signe manifeste de la volonté de la nouvelle municipalité, affirmée dès sa prise de fonction, de rendre pleinement Saint-Pol-Roux à Camaret. Car cette exposition fut décidée au cours des échanges réguliers que la Mairie et la Société des Amis de Saint-Pol-Roux ont entretenu et entretiennent encore au sujet de la cristallisation des ruines du Manoir. Les visiteurs de ce site savent qu’ils furent fructueux puisqu’une étude fut réalisée et remise il y a quelques mois par le cabinet d’architectes brestois Candio et que les démarches vont désormais être entreprises par la Municipalité pour obtenir des subventions des instances partenaires et pour pouvoir prochainement inscrire une première tranche de travaux à son budget. Certains trouveront peut-être que cela ne va pas encore assez vite ; mais, après 50 ans de quasi inaction, nous trouvons au contraire que les progrès sont conséquents et encourageants. Le temps ne fut jamais aussi proche de voir le souhait de Divine enfin se réaliser.

Photographie de Mme Camille Thomas

Rendre pleinement Saint-Pol-Roux à Camaret, avons-nous dit. C’est bien ce vœu que l’organisation de l’exposition matérialise, occupant trois lieux emblématiques de l’historique et artistique cité : la Tour Vauban, la Chapelle Notre-Dame de Rocamadour et la Bibliothèque Saint-Pol-Roux. Dans les deux premiers bâtiments, que célébra à plusieurs reprises le poète, les visiteurs pourront découvrir des panneaux richement illustrés racontant l’itinéraire biographique du Magnifique et permettant de parcourir sa bibliographie, ainsi que des citations choisies dans l’ensemble de son œuvre. Ce parcours reprend le matériel de l’exposition conçue par le Centre Régional du Livre du Limousin et René Rougerie en 2006. A la Bibliothèque, des vitrines permettent aux visiteurs de découvrir de beaux documents issus du fonds d’archives de la Municipalité provenant d’un ancien don de l’éditeur, ou de collections particulières. Citons notamment plusieurs beaux clichés de Georges-Louis Arlaud, photographe lyonnais et familier du Manoir dès la fin des années 1920, une étonnante photographie de Saint-Pol-Roux en Père Noël s’apprêtant à débarquer sur le quai de Camaret le 25 décembre 1909, une touchante carte postale d’Amélie à Divine, l’émouvant portrait de Cœcilian en soldat légendé par son père après sa mort le 4 mars 1915, les beaux manuscrits de “L’Ange de ma solitude”, de “L’Ancienne à la coiffe innombrable” et des Litanies de la Mer.

Photographie de Mme Camille Thomas

Dans le cadre de l’exposition, dont la Société des Amis de Saint-Pol-Roux est partenaire, plusieurs événements sont programmés qui en rythment la durée. Ainsi, un mois après son vernissage, Lydie Parisse et Yves Gourmelon, membres de l’association, animeront deux soirées autour du poète. Le mercredi 12 octobre, ils offriront “dans l’intimité de la Tour Vauban” une lecture de leur beau roman, La Mort Rose (lettres de sa servante à Saint-Pol-Roux) paru il y a quelques mois aux éditions Domens et qui fait pénétrer le lecteur, grâce à la voix singulière de Rose dont les auteurs imaginent les lettres qu’elle n’adressa jamais au Magnifique, dans l’univers à la fois quotidien et poétique de Saint-Pol-Roux. Le lendemain, à la Chapelle Notre-Dame de Rocamadour, Yves Gourmelon, fondateur de la compagnie “Théâtre au présent”, comédien et metteur en scène, lira un choix de poèmes de Saint-Pol-Roux. Ces deux manifestations, complémentaires, sont offertes aux Camarétois et à tous les visiteurs par la Municipalité ; et seule la première, vu la capacité limitée de la Tour Vauban, nécessite de réserver sa place au 02.98.27.91.12.

Mais ne nous arrêtons pas en si beau chemin… car il est question également, dans les derniers jours de l’exposition, de créer – ou de ressusciter – un prix Saint-Pol-Roux de poésie, inspiré du prix du Goéland instauré en 1937 par Théophile Briant sous la présidence de notre poète. Lancé la veille ou l’avant-veille de la clôture de l’exposition, le prix, qui couronnera les trois meilleurs poèmes reçus, sera décerné à l’occasion du Printemps des Poètes 2023 (dernier week-end de mars) lors de la journée “Saint-Pol-Roux” dont la Municipalité de Camaret souhaite faire un rendez-vous annuel. Nous aurons l’occasion, bien entendu, d’en reparler prochainement.

En attendant, saluons encore le dynamisme et l’investissement de l’équipe municipale, de son Maire et de Mme Camille Thomas, qui n’économisent pas leur énergie pour raviver, non seulement le souvenir, mais la présence de Saint-Pol-Roux à Camaret.

Exposition “Saint-Pol-Roux – Le Verbe et la Lumière”, du 4 septembre au 7 novembre 2022. Trois lieux, trois parties : Tour Vauban, Bibliothèque Saint-Pol-Roux, Chapelle Notre-Dame de Rocamadour. En partenariat avec la Bibliothèque du Finistère et la Société des Amis de Saint-Pol-Roux.



Citer ce billet
harcoland (2022, 9 octobre). Exposition “Saint-Pol-Roux – Le Verbe et la Lumière” : Camaret met le Magnifique à l’honneur. Société des amis de Saint-Pol-Roux. Consulté le 16 avril 2024, à l’adresse https://saspr.hypotheses.org/4581

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search