2020

Mars

1er : Parution du Cahier de l’Herne Giono où figure un article de Mikaël Lugan présentant, à travers l’étude de l’ensemble des documents connus (lettres, envois, notes et poème), les relations entretenues de 1934 à 1936 entre Saint-Pol-Roux et Jean Giono.

7 : MM. Marcel Burel et Yves Leroy, au nom de la Société des Amis de Saint-Pol-Roux, ont remis à M. Jo Le Merour, tête de la liste « Agir ensemble pour Camaret », et candidat au poste de maire, la pétition pour sauvegarder les ruines du Manoir de Cœcilian.

Au cours de la rencontre, qui fut riche d’échanges fructueux et d’espoirs (enfin !) de réalisation, M. Jo Le Merour et son équipe ont réaffirmé leur souhait de valoriser le patrimoine culturel camarétois et leur souci de garder vivante la mémoire du poète dans la cité. Voici le communiqué rédigé à l’issue de la réunion et envoyé à la presse locale (qui ne pourra pas le publier avant les élections du 15 mars) :

Sauvegarde des ruines du Manoir de Saint-Pol-Roux à Camaret.

La Société des amis de Saint-Pol-Roux (SASPR) a sollicité les candidats à la Mairie de Camaret pour leur remettre, avant les prochaines élections municipales, la pétition pour la sauvegarde des ruines du Manoir de Saint-Pol-Roux qu’elle a lancée en 2019. Cette pétition a réuni un peu plus de 3 700 signatures, dont celles de nombreux camarétois et camarétoises.

Le samedi 7 mars, Marcel Burel et Yves Leroy, membres de la SASPR, ont été reçus par les membres de la liste « Agir Ensemble pour Camaret » menée par M. Jo Le Mérour. Ils leur ont remis les 3 700 signatures de la pétition de la SASPR et leur ont exposé l’intérêt qu’il y aurait pour l’attractivité de Camaret à préserver ces ruines qui constituent un véritable « lieu de mémoire » poétique et historique, et à faire connaître la personnalité et l’œuvre de « Monsieur Saint-Pol » – comme les habitants de Camaret le nommaient affectueusement – l’un des plus grands poètes français du XXe siècle, précurseur du Surréalisme, qui fuyant Paris avait choisi de vivre à Camaret où il fit construire ce Manoir dominant la « Porte du Couchant » du Toulinguet ; manoir qui, en 1944, subit les bombardements de la Libération de la Presqu’île de Crozon qui le ruinèrent.
La liste « Agir Ensemble pour Camaret » a manifesté un très fort intérêt pour ce projet de sauvegarde des ruines du Manoir de Saint-Pol-Roux.

La SASPR a contacté également la liste “Cap Camaret“ menée par Mme Michèle Calvez et reste disponible pour en rencontrer les membres.

Juillet

2 : Parution de L’hôtel de Camaret, texte d’un discours inédit de Saint-Pol-Roux illustré d’une eau-forte de Loïc Le Groumellec. Ce beau livre d’artiste est une réalisation des éditions de la Canopée, fondée par Thierry Le Saec.

Octobre

2 : Parution du Bulletin des Amis de Saint-Pol-Roux, n° 11-12 – Raphaëlo le pèlerin (drame en 3 actes précédés d’un prologue en 2 tableaux), édition présentée et annotée par Ana Orozco.

9-11 : La Société des Amis de Saint-Pol-Roux participe au 30e Salon de la Revue (Halle des Blancs-Manteaux, 48 rue Vieille-du-Temple, 75004 Paris). Cette année, elle partage, avec de nombreuses autres associations, un stand réservé par le CL-19. On pourra y découvrir le dernier numéro du Bulletin et y retrouver les livraisons précédentes. [Annulé en raison de la situation sanitaire]

29 : La Société des Amis de Saint-Pol-Roux, représentée par son vice-président Marcel Burel et Yves Leroy, membre actif, rencontre l’équipe municipale et le maire de Camaret, M. Jo Le Merour, pour parler de la nécessaire et urgente consolidation des ruines du Manoir de Cœcilian.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search