Francis Jammes accueille Saint-Pol-Roux à la Maison Chrestia

L’association Francis Jammes, à l’occasion de la célébration nationale du cent-cinquantenaire de la naissance du poète, multiplie les événements ; et, tout au long de cette année, les manifestations sont et seront nombreuses qui rendront hommage à l’auteur de Clara d’Ellébeuse.

La Maison Chrestia, à Orthez, qui a reçu en 2012 le label « Maison des Illustres » et qui est le siège de l’association, accueille depuis aujourd’hui  une exposition consacrée aux années « 1897-1907 », décennie pendant laquelle Jammes y vécut et y écrivit certaines de ses œuvres maîtresses.

Une vitrine, réalisée avec le concours de la S.A.S.P.R. et à partir de documents communiqués ou prêtés par Mikaël Lugan, y est entièrement dédiée à Saint-Pol-Roux et aux relations qu’il entretint avec le Cygne d’Orthez. On y trouve la plupart des pièces connues, et certaines inédites, témoignant de l’estime réciproque dans laquelle se tenaient les deux poètes. En voici le détail :

  • Portrait photographique de Saint-Pol-Roux ayant servi de modèle au masque de Félix Vallotton (ca 1894).
  • Copie d’une lettre de 8 pages de Saint-Pol-Roux à Francis Jammes (28 avril 1899) commentant De l’Angelus de l’Aube à l’Angelus du Soir.
  • Transcription de « Chapelle de hameau« , poème en prose dédié à Francis Jammes et recueilli dans La Rose et les épines du chemin.
  • Copie d’une lettre d’une page de Francis Jammes à Saint-Pol-Roux (Noël 1904) accusant, avec enthousiasme, réception de De la colombe au corbeau par le paon.
  • Exemplaire de l’édition originale de De la colombe au corbeau par le paon (Paris, Mercure de France, 1904).
  • Carte postale du Manoir du Boultous, à Camaret (ca 1906).
  • Une enveloppe adressée par Francis Jammes à Saint-Pol-Roux au « Manoir du Boultous / Camaret / Finistère ».
  • « Épithalame« , brouillon de poème de Saint-Pol-Roux, écrit le 8 octobre 1907, pour célébrer le mariage, à Bucy-le-Long, de Francis Jammes et Ginette Goedorp.
  • Fac-similé du manuscrit autographe du sonnet « A Francis Jammes », composé le 15 novembre 1938, quelques jours après la mort du poète, et publié dans le n° spécial de La Phalange (15 novembre 1938 – 15 janvier 1939).
L’ « Épithalame » est une pièce nouvelle, exposée ici pour la première fois, et qui permet de mieux appréhender les relations, malheureusement peu documentées, entre Francis Jammes et Saint-Pol-Roux. Il prouve que les échanges furent plus suivis que ne pouvaient le laisser penser les deux seules lettres conservées à Doucet et reproduites ici, ou les envois adressés au Magnifique que Jammes apposa sur quelques-uns de ses livres entre 1904 et 1916. L’enveloppe, orpheline de sa missive, également exposée pour la première fois dans la vitrine, et que le cachet de la poste effacé ne permet pas de dater précisément, en est un autre témoignage ; adressée au « Manoir du Boultous », elle fut nécessairement postée après juin 1905, date de l’installation définitive de Saint-Pol-Roux et de sa famille à Camaret.

Mikaël Lugan, qui a prêté ces deux documents à l’association Francis Jammes, n’en avait pas connaissance lorsqu’il écrivit son article « L’Éolien et le Magnifique » pour les Cahiers Francis Jammes, n° 1 (décembre 2012, p. 35-43). Nous ne pouvons donc qu’inciter les amateurs de Saint-Pol-Roux et les admirateurs de Francis Jammes à se rendre à Orthez pour visiter l’exposition « Les années Chrestia (1897-1907) », puis de pousser jusqu’à la médiathèque Jean-Louis Curtis où se tient jusqu’au 5 mai une autre exposition : « Francis Jammes, vous connaissez ? ».

Pour plus d’informations, contactez l’association Francis Jammes (Maison Chrestia, 7, avenue Francis Jammes, 64300 Orthez) par courriel (ass.fjammes@wanadoo.fr) ou par téléphone, au : 05 59 69 11 24.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search